PR BT1: Présentation du cas "Beaux Tapis" (étude de cas sur le calcul du prix de revient)

Caladris propose une étude de cas qui met en valeur les aspects les plus délicats des différentes méthodes de calcul du prix de revient.

Cette étude de cas se développe en plusieurs épisodes, chacun centré sur un aspect important du calcul du prix de revient :

 


Présentation du cas "Beaux Tapis" © Caladris 11/2012 :

L’entreprise BEAUX TAPIS a été fondée il y a 20 ans pour répondre à une demande en grande quantité d’un type simple de paillasson. Mais progressivement les changements de mode de vie et les importations à bas prix ont réduit les débouchés de l’entreprise, jusqu’à la disparition aujourd’hui de cette production.

Heureusement, lors d’un voyage à l’étranger il y a 5 ans, le directeur a remarqué des tapis anti-poussières à l’entrée de nombreux bureaux et commerces. A son retour, il réalise une étude de faisabilité technique et commerciale et, au vu des résultats de cette étude, il décide de réorienter l’activité de l’entreprise sur ce type de production.

La clientèle ciblée est :

  1. Les entreprises, les commerces et les bureaux qui installent un tapis à l’entrée de leur bâtiment pour préserver la propreté, surtout en période de pluie ;
  2. Les entreprises de location et entretien de tapis anti-poussières, qui louent les tapis aux mêmes types de clientèles que ci-dessus.


La production s’est d’abord développée sur des tapis unicolores de 2 tailles standards (Small, Large). Récemment le créneau du tapis avec le LOGO du client s’est fortement développé mais a nécessité l’achat d’une machine spéciale pour les dessins. Cette machine n’est utilisée qu’à la moitié de sa capacité de production.

Le responsable commercial demande régulièrement d’appliquer des réductions de prix significatives pour lutter contre la concurrence et emporter des nouveaux marchés. Le grand tapis (Large) constitue l’essentiel de sa production tandis que le petit tapis (Small)  est un produit d’appel car de nombreux clients préfèrent essayer d’abord avec un tapis de taille réduite et de coût faible.

Le directeur veut appliquer une politique commerciale adaptée à la rentabilité de chaque gamme de tapis
Plusieurs questions se posent à lui en termes de stratégie :

  • Le marché du tapis avec Logo peut encore se développer à condition de baisser les prix. Il estime qu’une diminution de 20% des prix de vente lui permettrait d’augmenter son chiffre d’affaires de près de 50%, et une diminution de 30% du prix de vente permettrait un doublement des ventes. Faut-il prendre le risque ? Et si le chiffre d’affaires n’augmente pas comme il l’espère, cette gamme est-elle encore rentable après une telle diminution de prix ? 
  • Pour les tapis avec LOGO, la surface varie de plus en plus souvent, et le nombre de couleurs va de 2 à 4. Comment tenir compte de ces différences dans le prix de revient ?
  • Comment agir pour réduire les prix de revient ?

 

Avant de fixer sa politique de prix, le directeur veut connaître la rentabilité de chaque gamme de tapis. 


Données chiffrées de base :

L'entreprise fabrique 3 sortes de tapis anti-poussière:

  1. des tapis "Smal" de petite dimension
  2. des tapis "Large" de grande dimension
  3. des tapis "Logo" avec le logo du client

 

Les chifffres de production et de ventes sont :

Les chiffres des achats de Matières Premières (feuille de caoutchouc) sont :

Les coûts de la Main d'Oeuvre de production sont :

Les autres coûts sont :

  • Chef d'atelier : 5 000
  • Autres frais variables : 1 000
  • Frais fixes : 14 100